Lectures de mai

Journal -Henry David Thoreau (Comment est-ce possible que ce livre m’avait échappé jusqu’à ce mois de mai 2014? Je ne sais trop en fait, mais la lecture de ce récit, de ce journal, de ces écrits philosophiques est essentielle lorsqu’on a aimé autant que moi le film Into the wild (Vers l’inconnu) réalisé par Sean Penn ou le livre Voyage au bout de la solitude (à lire dans sa version originale). Les écrits de Thoreau sont actuels, saisissants et ils vous ramènent les deux pieds sur terre. Voici un extrait écrit en 1850: « Juin. La vie en nous est pareille à l’eau de la rivière: il se peut qu’elle monte cette année, comme on ne l’a jamais vue faire, qu’elle inonde le haut pays -ce sera peut-être l’année mémorable- et que nos rats musqués soient noyés!»)

Les Belles-Soeurs -Michel Tremblay (J’avais essayé plusieurs fois de lire Les Belles-Soeurs, mais je ne sais pas, quelque chose accrochait, peut-être le joual ou le contexte des années ’60… J’avais pourtant déjà lu du Tremblay, entre autres, À toi pour toujours ta Marie-Lou… J’ai eu envie de réessayer et je suis bien heureuse de l’avoir fait, non seulement parce que c’est une pièce culte du Québec, mais aussi parce que j’ai reconnu le Québec qu’on m’a décrit et que la trame dramatique côtoie l’humoristique.)

011

La petite philo de Mafalda, La guerre et la paix -Quino ( Mafalda a cinquante ans cette année et puis, ça manquait à ma culture! Au début du secondaire, je me souviens d’avoir feuilleté quelques albums, mais je ne comprenais pas toute la subtilité des propos… Huit albums, sous différents thèmes, seront publiés cette année! À découvrir ou redécouvrir!)

Refus global et autres écrits – Paul-Émile Borduas ( Lire ce manifeste qui avait fait tant de vagues à l’époque et me dire que finalement, aujourd’hui, un texte comme celui-ci ne marquerait probablement pas autant notre époque… Me dire également que si un texte comme celui-ci paraissait aujourd’hui et ne marquerait probablement pas autant notre époque, c’est probablement parce que Refus global a été écrit… Plusieurs entrevues réalisées par Judith Jasmin sont transcrites et sont aussi très intéressantes à lire!)

Et n’oublie pas d’être heureux -Christophe André (Un abécédaire farfelu à conserver sur sa table de chevet pour réfléchir, rire, voir les choses autrement!)

L’Analphabète, Récit autobiographique -Agota Kristof (Au secondaire, j’avais traumatisé ma mère en lui lisant quelques extraits du livre Le Grand Cahier. Disons que c’est le genre de livre qu’on oublie difficilement… Saviez-vous que c’est une trilogie (Le Grand Cahier, La Preuve, Le Troisième Mensonge) traduite en trente langues? Saviez-vous aussi qu’il y a une adaptation cinématographique? http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/03/18/le-grand-cahier-l-impossible-adaptation-d-agota-kristof_4384494_3246.html Je ne crois pas que je visionnerai le film alors, si vous le voyez, vous partagerez vos impressions! Lorsque j’ai vu ce petit livre dans la section des biographies avec une couverture, ma foi un peu étrange, j’ai été intriguée de découvrir l’univers d’Agota Kristof. (Je me suis toujours demandée si son nom était une traduction d’Agatha Christie…) Enfin, bref, à la suite de cette lecture, on comprend mieux le contexte derrière ses écrits et ça vaut vraiment la peine de lire ces 55 pages sur une femme déterminée à écrire.)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s