Sainte-Adèle

Un mercredi, entre le soleil et les nuages, nous avons marché en bordure de la rivière… Tu as pris de grandes respirations et tu as dit: «C’est tellement beau!» C’est toi qui es tellement beau Arnaud! Tu respires les fleurs, tu écoutes la rivière et le silence, tu grimpes partout, tu cherches les animaux, tu imites le bruit des oiseaux, tu chuchotes, tu t’émerveilles… Je t’aime!

Advertisements