Printemps

Ce matin-là, c’était nuageux… Voulant braver le vent et le froid, je ressentais le besoin de m’évader… Au bord de l’eau, le vent froid caressait nos joues…

Tu m’as demandé si tu pouvais aller un peu dans l’eau… J’ai dit oui. Vas-y, amuse-toi, profite de la vie, joue, danse, crie, hurle à la vie… Nous sommes seuls à la plage. Il fait gris, mais dans mon cœur, c’est le bonheur. Le bonheur d’insister pour que tu me tiennes la main dans la forêt. Je te la tiens presque trop fort. Je te regarde avec tout mon amour, je respire profondément et je te prends dans mes bras…

Advertisements